Categories

A sample text widget

Etiam pulvinar consectetur dolor sed malesuada. Ut convallis euismod dolor nec pretium. Nunc ut tristique massa.

Nam sodales mi vitae dolor ullamcorper et vulputate enim accumsan. Morbi orci magna, tincidunt vitae molestie nec, molestie at mi. Nulla nulla lorem, suscipit in posuere in, interdum non magna.

Le cauchemar a déjà commencé…

Meurtre Soldat LondresDeux musulmans britanniques, dans une ultime tentative de prouver au monde que l'islam est bien une religion de paix, ont courageusement assassiné à coup de hachoir de boucher, un jeune militaire anglais, tambour -major de son état, afin de faire comprendre  que l'immense sagesse de l'islam n'appréciait pas que le gouvernement anglais envoie ses soldats afin de combattre des frères musulmans qui font leur Saint Boulot : répandre l'islam partout sur la surface de la planète.

"Les envahisseurs sont déjà parmi nous"

Une célèbre série télévisée de la fin des années 60, "Les Envahisseurs", met en scène un homme ordinaire, David Vincent, qui essaie de convaincre le monde que des envahisseurs venus d'une autre planète, sont déjà parmi nous, que le cauchemar a déjà commencé

En Europe aussi : le cauchemar a déjà commencé …

Ils sont là, parmi nous, venus d'ailleurs, avec une autre culture, avec une autre religion, avec une autre loi : la charia. La charia, la loi islamique, qui impose au musulman de répandre sa religion, l'islam, partout dans le monde, afin que seule la parole d'Allah et de son prophète soit entendue.

Ces envahisseurs sont présents sous deux formes : visible et invisible.
La forme visible est évidemment facile à repérer. Les plus voyants sont habillés comme des chameliers de banlieue, suivis par des femmes vêtues de tentes de cirque.
Les autres, les invisibles sont évidemment difficiles à repérer. Ils sont fondus dans la masse représentative de la société multiculturelle et agissent de même… Ni meilleurs, ni pires, ils se contentent de ne pas travailler, d'écouter du rap haineux et d'agresser parfois un infidèle pour le voler… Comme beaucoup de leurs frères, ils font parfois un petit séjour en prison, histoire de bien s'y convaincre que l'islam est une religion de paix et que ceux qui disent le contraire n'ont pas le droit de vivre plus longtemps…

Ces "taupes", ces "agents dormants", ces "sous-marins", comment les combattre ?

Ils surgissent de nulle part et de partout, de nos quartiers… On les croise tous les jours dans nos rues… Ils sont vêtus comme les autres : training avec capuche et ils chaussent des Nike…

Et ils frappent… Sans pitié… Fiers… Fiers de combattre pour l'islam… Fiers de mourir… Fiers d'être arrêtés… Fiers de laisser un message au monde occidental : soumettez-vous à l'islam ou mourrez !
Et ils font des émules… Les autres "jeunes" essaient de leur ressembler… Ils deviennent des héros… Des héros qu'on veut imiter… Et le nombre de futurs combattants d'Allah augmente…

Fini le temps de Goldorak le Grand !

Allah Akbar ! Allah est grand !

Le Jihad, la guerre sainte se poursuit… De plus en plus visible… De plus en plus cruelle… La réserve des combattant pour la Paix Islamique est inépuisable : il n'y a qu'à puiser dans les réserves de notre société multiculturelle si enrichissante… D'une société multiculturelle qui s'enrichit chaque jour de futurs recrues jihadistes, de nouvelles bombes humaines, de nouveaux bouchers…
Nos dirigeants les laissent entrer avec satisfaction : des voix électorales en plus… Mais du fric en moins pour les belges… Des assassins dans la nature… Les nouveaux jeunes… Notre avenir… Les nouveaux héros télés qu'un jour on voit sur nos écrans, le hachoir de boucher dans une main ensanglantée, qui nous culpabilisent… "C'est de votre faute! Vous n'obéissez pas aux lois d'Allah! Vous combattez nos frères musulmans  ! Vous êtes complices ! Mourrez ! Voyez le cadavre derrière moi… Vous finirez comme lui si vous combattez l'islam !…"

 Adaptez-vous braves gens ! Vive le multiculturalisme! L'islam est une religion comme une autre !… Racistes !… Extrémistes, que vous êtes !… Les injures tombent et nous restons cois…

Autre phénomène bien belge :

Des "jeunes belges" (je parle de ceux qui enrichissent notre culture qui en avait bien besoin), des "jeunes belges", des braves jeunes qui abandonnent un court moment leur dur labeur dans nos usines et qui consacrent leur période de congés payés afin d'aller combattre pour la liberté du peuple syrien…

Allah Akbar !…

Et là, nos gouvernants bougent enfin… Ils rapatrient les blessés qui affluent vers la Turquie voisine… C'est pas le moment de perdre des voix, hein ?… Et les nouveaux héros rentrent en Belgique pour s'y  faire soigner… C'est cher à soigner les blessures de guerres… Pas grave… La sécurité sociale a plein de sous… Pas grave, c'est vous qui payez… Pas grave, beaucoup  voteront encore pour les mêmes…

Pour les autres, ceux d'entre vous qui n'acceptant pas de se faire hacher ou lapider ou violer prendront le risque de ne plus voter PS, CDH, MR ou ECOLO…
Pour ceux qui ne veulent pas non plus voter pour ces nouveaux extrémistes, ces tigres de papier qui retomberont dans le néant post-électoral pour 5 ans, avant de revenir vous tenir les mêmes discours opportunistes…

Vous avez peur ? C'est normal, Ils sont dangereux… 
Mais la peur doit changer de côté !…

Pour ceux qui veulent que les choses bougent…
Pour ceux qui veulent renverser la situation…

Osez la différence ! Rejoignez le Parti PLUS !

Nous prenons les risques pour vous…
Aidez-nous…
Aidez le P+…
Nous ferons le reste …

Pierre RENVERSEZ,

Président du Parti PLUS

Le bourgmestre Marc Elsen est un couillon…


liberteexpression-210x300 Les faits le prouvent et les avis des Verviétois le confirment : Elsen est un couillon !… un couillon doublé d’un dictateur… bien parti sur la voie qui mène à la Kollaboration…

Le bourgmestre de Verviers se comporte comme un petit dictateur local, accommodant les lois et règlements à sa guise, allant jusqu’à déclarer illégal ce qui est autorisé dans le règlement général de police. 
Le bourgmestre de Verviers porte atteinte à mon honneur en m’accusant d’actions illégales.
Ses propos à mon égard sont mensongers. Je me défends donc…  

Dans la presse d’aujourd’hui, le bourgmestre persiste et signe :  » Monsieur Renversez lit le règlement zonal de la façon qui l’arrange, c’est-à-dire de façon restrictive ». Cette parfaite ignorance des bases juridiques a dû faire s’étrangler tous les avocats qui ont lu les propos farfelus du bourgmestre. (J’y reviendrai dans un autre article)

Quelle ignorance ! Quel culot ! Quelle mauvaise foi ! Quelle malhonnêteté !  Pas très beau de la part d’un élu…
Vous l’aurez compris, le bourgmestre est pris en flagrant délit d’abus de droit et essaie de se dépêtrer de la situation dans laquelle il s’est enfoncé…  

Après le règne du Mollah Philippe Moreau, Grand Calife à Molenbeek, voici venir le temps du Mollah Marc Elsen qui transfère, pour l’occasion, le siège du califat belge dans la septième mosquée de Verviers : l’hôtel de Ville.
Allahou Akbar !

Voir article de la Meuse ce mardi 10 mars : http://www.lameuse.be/1232476/article/2015-03-10/verviers-la-distribution-de-tracts-de-pegida-illegale-ou-pas

 

Communiqué PEGIDA : Tractage sur le marché de Verviers

763637090_B974965635Z.1_20150308200855_000_GJO442EII.1-0Suite à notre présence sur le marché de Verviers ce samedi, le journal La Meuse a publié un article contenant des inexactitudes et surtout, des accusations calomnieuses proférées par le bourgmestre Marc Elsen.

Inouï !!!

Le bourgmestre de Verviers, pourtant responsable de la police, ignore le contenu de son propre règlement général de police !!!
En effet, notre distribution de tracts n’avait rien d’illégal puisque l’article 4bis du chapitre 2 n’impose l’introduction préalable d’une demande d’autorisation au bourgmestre que dans le cas de « tracts à caractère commercial ». Ce qui n’est pas le cas des nôtres…
Je reviendrai sur les déclarations du bourgmestre ultérieurement.
En attendant, je vous invite à lire et à laisser vos commentaires sur l’article du journal La Meuse
http://www.lameuse.be/1231298/article/2015-03-08/verviers-le-mouvement-anti-islamisation-pegida-seduit-des-vervietois-lors-d-une

Ca y est… La charia appliquée en Belgique!

coran-dechireEst-il plus grave, en Belgique, de déchirer un livre illégal que d'agresser une vieille personne?

C'est pourtant bien ce qu'a décidé un tribunal belge. Le juge de Bruges vient en effet de condamner Arne S., un habitant de Blankenberg, à 4 mois de prison ferme pour avoir déchiré un coran en présence de musulmans en février 2012 à Ostende. Le condamné aurait commis cet acte, jugé de raciste par le juge, alors qu'il se trouvait dans un café et que des musulmans, selon les dires de ce dernier, lui aurait lancé le coran à la tête.

Que cette version soit vraie ou pas, la prise de position du juge est extrêmement grave!
Ne sommes-nous plus dans un pays libre?
Depuis quand la justice est-elle habilitée à juger un acte qui relève de la liberté d'expression si l'on considère que le condamné a, par cet acte, voulu exprimer son rejet du contenu du coran? A quand la première condamnation pour délit de blasphème?
Avons-nous entamé un voyage vers le passé, vers l'époque bénie de Mahomet? Il y a tout lieu de penser que nous n'en sommes pas loin!

Aurions-nous assisté au même jugement si le prévenu avait brûlé une bible? 
Où s'il avait saccagé un cimetière? Ou pissé dans une église? 

Non, évidemment! Or ces faits se passent chaque jour dans notre pays!

Et ces faits nous prouvent encore une fois que la charia est en train de s'installer dans notre pays!

Mon Dieu, je rêve !

Condamné pour avoir déchiré un livre dont le tiers ne contient que des appels au meurtre et des incitations à la haine et à la violence contre les chrétiens, les juifs, ceux qui quittent l'islam, les homosexuels, ceux qui ont des relations sexuelles en étant non-mariés… Ce livre qui relègue la femme au rang de bétail! Le tiers du coran prône un islam violent! Cette partie du coran doit être déchirée, brûlée et mise aux ordures!

Pour rappel,  j'ai, au début de cette année,  porté plainte au nom de l'association NONALI  afin que ce livre, le coran, soit interdit de vente en Belgique car sa diffusion est en infraction avec les lois du 30 juillet 1981 et du 10 mai 2007.

Au vu du jugement rendu par le juge contre un acte que je qualifie de citoyen et de libre-expression, je doute fort que ma plainte aboutisse rapidement …

Pierre Renversez (David Erzet)

Un hôpital de Charleroi refuse l’accès de sa piscine de rééducation à une musulmane revêtue de son burkini (maillot intégral)

L’affaire fait grand bruit à Charleroi ! Actes islamophobes ! hurlent les uns … le règlement est le même pour tout le monde répondent les autres…

Que s’est-il donc passé ?

burkiniFatima, musulmane carolo, s’est présentée à l’Hôpital Reine Fabiola, hôpital d’origine chrétienne, afin d’y suivre des séances de kiné aquatique prescrites par son médecin.  Tout se passe bien jusqu’au moment où Fatima apparait revêtue d’un burkini, c’est-à-dire d’un maillot de bain couvrant tout le corps. On refuse alors de la laisser pénétrer dans la piscine habillée de cette façon pour des raisons d’hygiène et techniques. Ces exigences vestimentaires, bien légitimes et appliquées dans toutes les piscines, font partie du règlement et le directeur de l’hôpital ne veut pas y déroger.

Le règlement c’est le même pour tout le monde !

Si on autorise le burkini, doit-on aussi autoriser les Inuits (habitants du Groeland ou de Sibérie) à entrer dans les piscines revêtus d’une peau de phoque ? Ou autoriser certains membres de tribus africaines qui s’enduisent le corps de boue et de colorants végétaux dont certains sont mêmes nocifs ? Eux aussi ont des coutumes et des religions ! Je sais, l’exemple est exagéré, mais c’est le principe qui compte…

Permettez-moi une petite anecdote : un jour, il y a 20 ans, je me rends à la piscine Hélios de Charleroi avec mon petit garçon âgé alors d’un an, qui marche depuis peu. Mon but est de le faire marcher un peu dans la pataugeoire (10 cm d’eau) en le tenant, bien évidemment par la main. Je suis en maillot de bain ainsi que mon petit garçon à qui j’ai en plus laissé un petit tee shirt, à cause de l’ambiance assez fraîche de la piscine. A peine arrivé au bord de l’eau, je me fait apostropher par le maître nageur qui me signale que les tee shirts sont interdits. Je lui fais alors gentiment remarquer qu’il s’agit uniquement de protéger mon gosse du froid et qu’il ne se mouillera pas le haut, mais uniquement les pieds. Le maître-nageur, sympa, m’a répondu : « monsieur, si nous laissons faire ça, dans une semaine, des gens viendront nager tout habillé ! ». Il m’a aussi expliqué que les fibres des vêtements non prévus pour le bain bouchaient les filtres et endommageaient les systèmes de pompe qui coûtent une fortune, sans compter le vidage de la piscine qui entraîne la fermeture provisoire de l’accès aux bains.

Ces motifs étaient parfaitement logiques…

Quelle ne fut pas ma stupéfaction d’apprendre que depuis deux ans au moins, ces mêmes piscines publiques de Charleroi étaient mises à la disposition privée d’associations dont les membres viennent s’y baigner tout habillé ! Hommes et femmes, mais à des heures différentes, la mixité étant interdite par leur loi islamique. Le règlement est donc abrogé pour eux et remis en vigueur dès que la piscine est de nouveau ouverte au public… Sidérant !

Les lois doivent être respectées par tous ! Pas d’accommodements dits « raisonnables » !

Vidéo: BELGIQUE – « une guerre s’est installée chez nous »

pegida

Après l’atteinte à la liberté d’expression et l’insulte à la démocratie du bourgmestre de Verviers Marc Elsen, qui a interdit la marche de Pegida du 7 mars, Pegida Wallonie Bruxelles a prévu une nouvelle manifestation le 21 mars pour dire que les citoyens belges ne veulent pas que leur pays soit islamisé.

Marc Elsen va tenter d’empêcher les citoyens belges qui ne veulent pas être islamisés de le dire publiquement car il n’est pas prévu, dans l’esprit hégémonique qui a gagné l’Europe, que les citoyens prennent en charge leur sort, leur avenir, et Pegida le découvre avec le reste de la population européenne, prise au piège.

Le fond du problème est que Marc Elsen, dans la droite ligne immigrationniste de remplacement décidée par l’Union européenne en dehors de tout processus démocratique, refuse aux citoyens – à qui personne n’a demandé s’ils ont envie d’être coupés de leurs identité et de leurs racines – le droit d’ouvrir la bouche après avoir ouvert les yeux.

Marc Elsen trouve scandaleux que des Belges refusent d’être islamisés, voilà le sujet.

Après voir ironisé des années durant contre la peur irrationnelle de l’islam, l’avoir étiquetée comme un fantasme xénophobe, il ne reste plus, lorsque la réalité ne peut plus être niée, que la répression, et c’est ce à quoi Elsen a recourt.

Pierre Renversez, responsable du mouvement Pegida, a été contraint de produire une vidéo pour s’adresser à ce bourgmestre, qui, comme n’importe quel petit chef autoritaire une fois élu le ferait, refuse de le recevoir.

Voici le message adressé au bourgmestre de Verviers par Pierre Renversez, responsable du mouvement PEGIDA Wallonie-Bruxelles suite au refus de manifester dans cette ville :

© Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

 

pegida

500.000 intégristes musulmans en Belgique !!!

islamisme2Enfin la vérité sur l’islam en Belgique commence à émerger…
Enfin des chiffres démontre l’ampleur du danger qui menace notre pays, notre démocratie, nos vies…

C’est un sondage mené par le très sérieux WZB allemand (centre de recherches en sciences sociales) auprès de musulmans belges qui le révèle :

66 % (420.000) des musulmans interrogés sont pour un retour à l’islam des origines (salafisme)
82% soit 520.000 estiment  que tous les musulmans doivent s’en tenir à à l’interprétation du coran (intégrisme)
70 % soit 450.000 estiment que la loi islamique (charia) doit primer sur les lois belges (islamisme)

52 % des musulmans de Belgique ont répondu oui aux trois questions précédentes !

450.000 musulmans belges qui estiment que la loi religieuse prime sur les lois belges, cela signifie que 450.000 musulmans belges ont le désir de lutter afin d’installer la charia chez nous, de nous islamiser…

source de l’étude réalisée : http://www.wzb.eu/sites/default/files/u6/koopmans_englisch_ed.pdf

Ces chiffres sont ahurissants et dépassent nos prévisions les plus pessimistes.
Des chiffres qui secouent… mais réussiront-ils à secouer nos dirigeants politiques ?

Amalgame, généralisation, sont des termes dépassés aujourd’hui. Les devoirs de précautions de langage que nous nous sommes imposés afin de ne pas imputer à une majorité de personnes pacifiques les actes commis par une minorité agressive ne sont plus de mise aujourd’hui. Nous sommes dans le phénomène inverse. Une grosse majorité de musulmans veulent s’en prendre à notre démocratie, menaçant nos libertés, menaçant nos vies. La réalité des faits oblige nos autorités  à revoir d’urgence leur interprétation angélique qu’ils ont de l’islam et à prendre des mesures urgentes pour nous protéger face au fascisme islamique…

Le DJIHAD a lieu chez nous, en ce moment !

On ne doit plus parler du djihad comme si cela concernait seulement quelques combattants islamistes partant de Belgique pour aller combattre dans les troupes de l’Etat Islamique en Syrie…
Rappelons la définition du djihad : le djihad est un devoir sacré imposé à tous les musulmans afin d’établir l’islam partout et de soumettre toute la société aux lois religieuses (charia). Le djihad prend plusieurs formes. La lutte armée, que nous connaissons surtout, mais également la lutte par l’invasion démographique, la profusion de mosquées où est enseignée la charia, charia qu’on nous impose par petits morceaux : voile, halal, et autres exceptions à nos lois accordées à la communauté musulmane.

Refusez l’islamisation de la Belgique !

Participez au mouvement PEGIDA !

PEGIDA_Wallonie_Bruxelles

 

 

 

 

Notre carnaval est attaqué !

carnaval

Les signes de l’introduction de la charia en Belgique sont de plus en plus visibles et ses conséquences se font ressentir dans la vie quotidienne des Belges, bouleversant nos lois, nos traditions et mettant à mal notre patrimoine culturel. Vacances de Noël renommées, Saint-Nicolas boycotté, abattage rituel autorisé, le voile islamique, profusion de mosquées, piscines islamisées, … Ajoutons-y pour couronner tout ça le fait que la Belgique est devenue une exportatrice importante de djiadistes.

Cette fois, c’est la tradition du carnaval qui est attaquée !

Afin de ne pas mécontenter la population musulmane, plusieurs bourgmestres ont déjà décidé d’interdire le port de tout masque pendant les festivités carnavalesques dans leur commune, se soumettant ainsi à la charia, la loi islamique. C’est déjà le cas à Bastogne et à Nivelles.
D’autres communes se limitent à interdire les masques représentant Mahomet ! 
Ahurissant ! Les photos et les vidéos de Mahomet étant rares (!), cela empêche sa représentation fidèle sous la forme d’un masque… On peut donc considérer que ce sont tous les masques représentant un personnage barbu portant un turban qui seront interdits. Pour ceux qui voudront de déguiser en Abraham ou en Moïse, c’est raté !

Toutes ces interdictions sont ahurissantes et  insupportables. Elles sont les signes que notre pays est en train de basculer tout doucement dans la soumission à la loi islamique. Rappelez-vous les déclarations du porte-parole et élu du parti ISLAM lors des communales à Bruxelles : « …La Belgique deviendra tôt ou tard un parti islamique… » . On y arrive… On y est !

C’est au vu de tels événements que les revendications de PEGIDA et de NONALI prennent tout leur sens !

NON A LA CHARIA !
NON A L’ISLAMISATION !
OUI A LA LIBERTE D’EXPRESSION !

Croustillant interface Del Valle / Mélenchon sur France5 samedi dernier !

Le géopolitologue Alexandre del Valle était récemment invité sur La Cinq dans l’émission « Les Grandes Questions » présentée par Franz-Olivier Giesbert, consacrée aux attentats islamistes du 7 janvier, en présence notamment de Jean Luc Mélenchon. 

Le débat a donné lieu à un échange vif et intéressant entre, d’une part le chef de l’extrême-gauche – qui n’a à aucun moment prononcé le mot d’islam ou d’islamisme mais qui n’a cessé de critiquer l’Eglise catholique -, et de l’autre Alexandre del Valle, qui a quant à lui nommé un chat un chat. Il a rappelé, devant un Melenchon incapable de le nier, que le Front de Gauche et la gauche en général, toujours prompts à « bouffer du curé » trouvent trop souvent des circonstances atténuantes aux pires « barbus »… Par calcul tiers-mondiste, anti-occidental, anti-chrétien, antisioniste ou même électoraliste.

 Comme à chacun de ses passages dans des médias, Alexandre Del Valle ne mâche pas ses mots: répondant à une question de Giesbert sur « l’angélisme des politiques de droite et de gauche » en accusant les dirigeants français successifs d’être les responsables de l’islamisation radicale de nos cités de « non-droit » livrées en pâture depuis des décennies aux islamistes (frères musulmans, salafiistes ou tablighis).

L’auteur du « Complexe Occidental » et du « Chaos Syrien » rappelle, d’ailleurs à juste titre, à un M. Mélenchon devenu plus discret que le Front de Gauche, notamment Le Graouzec, avait refusé de voter la loi anti-Burqa proposée par l’UMP… Alexandre Del Valle rappelle aussi que les « 5 familles de jihadistes français » de Lunel partis récemment en Syrie rejoindre les coupeurs de tête de Da’ech ne sont pas le résultat de la « pauvreté », du « racisme » ou de « l’islam persécuté des caves », mais ont été fanatisés de la façon la plus officielle et « légale » du monde par la mosquée flambant neuve de Lunel.. Tenue par les fanatiques indo-pakistanais du mouvement indo-pakistanais Tabligh, par qui sont passés depuis les années 1980 moult futurs terroristes. Cette mosquée et l’islam moyenâgeux qu’elle distille aux jeunes désoeuvrés est en soi même un véritable scandale…

Del valle rappelle aussi « qu’aucun ministre de l’intérieur depuis Charles Pasqua n’a jamais fait interdire les ouvrages du maître spirituel de Tariq Ramadan, Youssouf al-Qardaoui, prédicateur des Frères musulmans mondialement célèbre pour ses fatwas pro-kamikazes anti-homos ou anti-mécréants ». Del Valle rappelle que l’ouvrage best-seller de Qardaoui « Le licite et l’illicite », à usage des musulmans d’Europe, est en vente libre alors qu’il incite explicitement à tuer les femmes adultères, les « blasphémateurs » et les « apostats »… Hélas, le fait est véritable… Valls devrait commencer par faire du ménage dans cet « islam officiel » intégré au CFCM avant de traquer des jihadistes qui ne font en fait que poursuivre la logique totalitaire des Qardaoui ou autres Djazaïri. le téléprédicateur Youssouf al Qardaoui, longtemps réfugié au Qatar et vedette d’Al Jazira, n’est pourtant pas n’importe qui: il dirige l’institut de formation d’imams européens, co-préside les structures européennes des Frères musulmans et a été membre du conseil des sages des Nations Unies sur le « dialogue des civilisations » après après été souvent la vedette du rassemblement islamique du Bourget et des Altermondialistes du Forum social européen…

Avec des « modérés » (ayant pignon sur rue) comme lui et les siens chez nous, on a donc pas besoin de « jihadistes salafistes triquards» pour former des fanatiques en Europe! Alexandre del Valle déplore ainsi que « l’islam des Lumières », jadis incarné par les mutazilites ou des gens comme Abdel Razeq ou Mohamed Hussein (déclarés apostats ou assassinés entre temps…) n’est enseigné ni dans les pays musulmans ni en Europe, où l’islam officiel (même « respectable ») demeure dominé par des fondamentalistes sunnites qui n’ont jamais accepté la réforme de l’islam (bloquée depuis le 10ème siècle !) et qui justifient dans nos mosquées d’Europe les inégalités charismatiques (homme/femme; maître/esclave; musulmans/non-musulmans), puis hélas la violence du Jihad et la haine anti-juive et anti-chrétienne/anti-païenne contenue dans le Coran (versets médinois) et dans la Charia officielle…

Connu depuis des années pour ses thèses consacrées au terrorisme islamiste, Alexandre del Valle a également répondu aux questions de Mazarine Pingeot concernant la notion de « Totalitarisme islamiste » qu’il a forgée en 2001. Il répond que cette notion est bien plus adaptée que celle « d’intégrisme », laquelle met trop souvent sur un même pied d’égalité « tous des intégristes » traditionnalistes non violents (catholiques, protestants, juifs, bouddhistes, hamiches, etc) et des barbares totalitaires adeptes de la Charià qui poursuivent un projet théocratique de conquête-soumlission totale du genre humain par la violence et le prosélytisme. Pour Alexandre del Valle, les islamistes sont bien plus comparables aux totalitaires nazis et communistes qu’à des croyants « intégristes ».

Del Valle conclut son propos, approuvé par Mélenchon, en dénonçant la stratégie stupide des puissances occidentales au Moyen Orient qui consiste à renverser les derniers régimes arabes séculiers anti-islamistes tout en courtisant les pires monarchies islamistes du Golfe (Qatar, Arabie saoudite). Ceci est selon lui la cause des chaos syrien et libyen, eux-mêmes fruits du chaos irakien voulu par les obligés occidentaux de Riyad, de Koweït-City et de Doha…

Bart De Wever bafoue les droits des citoyens belges. VIDEO

La manifestation qui devait avoir lieu ce lundi 16 février à Anvers a été interdite par le bourgmestre, Bart De Wever.

L’excuse invoquée était le manque de moyens policiers nécessaires à l’encadrement de cette manifestation ainsi que le risque d’attentats en Belgique. Nous nous étions inclinés devant cette décision, comprenant le souci de Mr DE Wever de veiller à la sécurité des citoyens de sa ville.

A notre stupéfaction, Bart de Wever a accordé à un mouvement pro-palestinien le droit de manifester ce dimanche 25 janvier, la veille de notre manifestation initialement prévue ! Il a considéré que cette manifestation ne représentait pas de risque pour la sécurité de ses concitoyens. Or, les manifestations pro-palestiniennes incluent souvent des mouvements brandissant des drapeaux du jihad, du Hamas ou des représentants d’autres mouvements terroristes, qui défilent en criant « MORT AUX JUIFS ! ».

Ce comportement de deux poids deux mesures est inacceptable. Bart De Wever a bafoué les libertés individuelles d’une partie des citoyens, pour en privilégier d’autres dont il aurait eu une bonne raison de se méfier, (rappelez-vous les émeutes survenues à Anvers en 2002, suite au dérapage d’une manifestation de ce type). Il a refusé le même droit à PEGIDA, à ceux qui veulent lutter pour la démocratie, pour la liberté d’expression et contre l’instauration progressive de la charia dans notre pays, autrement dit, contre l’islamisation.

Les dirigeants politiques ont le devoir de protéger les droits de leurs concitoyens, c’est-à-dire de garantir leur droit à manifester et à s’assembler. Cela n’a pas été fait.